navigation

IPCD/ROSSO

 

IPCD:Formation à Rosso sur les instruments juridiques de la libre circulation.

 

Mardi, 26 Juillet 2011 08:20

Imprimer PDF

IPCD/ROSSO dans Commune de Rosso ipcd%2006Le projet de promotion de la libre circulation et de l’intégration régionale en Afrique de l’Ouest (espace CDEAO-Mauritanie) a été lancé le 23 juillet  à Rosso.  A cette occasion,les organisateurs ont tenu un point de presse dans les locaux de la commune.  M. Assane Ndiouck, Mme Aïssata Satigui Sy, présidente de l’IPCD  (Initiative pour la Promotion de l’Education Citoyenne et du Dialogue Politique) et M. Kane Mamadou Alhousseyni  ont décliné les objectifs de l’atelier  de formation sur les instruments juridiques de la libre circulation des personnes  et des biens dans l’espace CDEAO et la Mauritanie.

 

L’atelier de formation doit renforcer les capacités de trente  participants sur les instruments juridiques de la libre circulation.

Mme Sy présidente de l’IPCD a rappelé que c’est dans les locaux de la commune que son organisation avait célébré en mai 2009, l’anniversaire  de la convention internationale sur les droits des migrants et que depuis cette date le suivi était permanent avant d’exhorter les participants à s’approprier les instruments juridiques de la libre circulation et de s’impliquer dans la lutte pour leur application.

La Mauritanie on le sait ne fait plus partie de la CDEAO mais elle a un statut d’observateur et a signé des accords avec  des pays comme le Sénégal, le Mali, la Gambie. Il y a des traités spécifiques  qui réglementent les échanges commerciaux et la circulation des personnes. On sait que les populations subissent très souvent des contrôles à caractère discriminatoire qui touchent souvent à la dignité humaine.

Lors de la première journée, le consultant  Amadou Mamadou Dia a parlé de l’intégration dans l’espace ouest africain avant de développer les instruments juridiques de la libre circulation qui doivent servir à la mise en œuvre de la politique d’intégration définie par les Etats. M. Dia a ensuite présenté divers instruments juridiques de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CDEAO et la Mauritanie.

Pendant cet exposé, la présidente de l’IPCD et M. Kane Mamadou ont rendu visite notamment au commissaire de police de Rosso et au directeur régional de la sûrete pour expliquer l’objectif de leur mission.

La Rédaction

Reportage Photos

ipcd%2006 dans Commune de Rosso
ipcd%2002
ipcd%2017
ipcd%2018
ipcd%2047
ipcd%2016

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE