navigation

Rosso : Le RPC organise un atelier de formation 29 novembre, 2012

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

Le RPC (Réseau des organisations de la société civile pour la Promotion de la Citoyenneté) dirigé par le Dr Sall Amadou a organisé pendant  trois jours  à Rosso un atelier sur les techniques d’élaboration des PDC (Plan de développement communal).

Lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier tenu à l’hôtel  Chemama, en présence de M. Mahmoud Khayrou, membre du bureau exécutif du RPC et de Mme Salamata Cheikh coordinatrice du projet, le Pr Fassa Yérim, maire de Rosso a prononcé un mot de bienvenue à l’endroit des participants, en l’occurrence les représentants du conseil municipal de Rosso et de  Boghé dont le maire adjoint, Ndiaye Djibril Malal et Mme Dia Mariata,  les représentants des services déconcentrés de l’état , les réseaux locaux de Boghé et Rosso.

Cet atelier de formation sur les techniques d’élaboration des PDC animé  par M. Ba Moussa Bathily, vise à renforcer les capacités des décideurs pour l’amélioration de la situation des populations. Il sera suivi dans  un avenir proche d’un autre sur le budget participatif.

A noter qu’avant la tenue de l’atelier de Rosso, les réseaux locaux ont sillonné les deux communes pour sensibiliser les populations.

D. A.

 

Rosso : Le maire inaugure deux forages au Pk 23 15 avril, 2012

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

Rosso : Le maire inaugure deux forages au Pk 23 dans Commune de Rosso le-maire-sadresse-à-lassistance-300x225

Le Pr Fassa Yerim, maire de la commune de Rosso s’est rendu dans l’après midi du  13 avril au Pk 23 pour l’inauguration de deux forages éoliens. Accompagné d’une forte délégation, le maire a trouvé sur place le hakem de la moughata,  venu pour la circonstance.  La tente installée pour la cérémonie a refusé du monde. Après l’allocution de bienvenue des représentants de la localité, le hakem et le maire ont pris la parole pour souligner l’importance de l’événement.

En fait les deux forages éoliens réhabilités  ne fonctionnaient plus depuis près de  vingt ans. La commune a investi un peu moins de deux millions pour les remettre en marche,  soulageant ainsi les populations de la localité qui ont désormais accès à une eau potable.  On sait que la commune de Rosso est en train de réaliser un programme ambitieux pour approvisionner  toutes les localités de la commune  (jusqu’au Pk 24) en eau potable, mais le maire n’a pas voulu attendre et a tenu à réhabiliter  les deux forages du Pk 23.

Un geste qui vient s’ajouter à l’octroi d’un bus scolaire pour le transport (gratuit pour le moment) des élèves qui habitent sur l’axe et qui devaient payer chaque jour 600 UM pour se rendre à leur école à Rosso.

Après l’inauguration des deux forages, le maire et le hakem ont été à la mosquée et à l’école pour voir ce qui pouvait être fait à ce niveau.

D. A.

Trarza:Le projet ATPC atteint sa vitesse de croisière 31 décembre, 2011

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso,Reportage , ajouter un commentaire

Après la cérémonie de célébration de l’état de FDAL (Fin de défécation à l’air libre) tenue à Lebeïrid le  26 novembre 2011, le comité régional de suivi et de supervision du projet ATPC s’est rendu le 1er décembre  à  Bombri  pour une autre célébration qui concernait également 10 localités.  Dix localités étaient concernées :  Nahda 1, Nahda 2,  Al Jezira, Rayana, Megja 1, Megja 2, Emeule, Entache Ehlou Ahmed Saloum, Hasniya et Bombri.   Ces dix localités désormais libres de la défécation à l’air libre viennent s’ajouter au 10 autres certifiées  quelques joura avant ( LebeIrid 1, Lebeïrid 2,  Bir El Barka 2, Entarche Oulad Atchar, Seulsebila, Entarche Sneïde, El Megje, Nouelki 2, Enzar et El Eumne).

Pour arriver à ces résultats il a fallu un travail intense sur le terrain, mené par les facilitateurs et les superviseurs.

Le DRAS  a fait le déplacement  en compagnie du coordinateur  du projet, M.  Abdoulaye Fall, de  M. Ahmed Ould Nejib, imam de mosquée et secrétaire général de la Rabita des Oulémas du Trarza, du directeur régional de l’hydraulique,  M. Ely Ould Hamédi et de Mme Diallo, représentant le ministère des affaires sociales. Sur place ils ont trouvé les superviseurs Ba Isma  et Baye Thiam ainsi que les facilitateurs.

Les différents intervenants ont insisté sur le dynamisme du coordinateur et des facilitateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’opération.

Au terme de la cérémonie, les  représentants des dix localités certifiées FDAL  ont reçu des attestations.

La délégation s’est rendue par la suite chez le chef de village de Bombri  et le coordinateur a  fait un tour pour  visiter quelques latrines construites dans le village.

Djigo Aboubakry

 

Extension du réseau d’eau potable au Pk 24 9 septembre, 2011

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

1000534.jpg

Vendredi 2 septembre, la salle de conférence de la mairie de Rosso a abrité une réunion du bureau municipal  élargi présidée par le Pr. Fassa Yérim, maire de la commune. Le bureau  municipal recevait M. Samba Ba, chargé de mission de l’AIMF (Association Internationale des Maires Francophones) venu s’enquérir de l’avancement du projet d’extension du réseau d’alimentation en eau potable de la ville de Rosso (du Pk 6 au Pk 24).

La réunion a été l’occasion de passer en revue le dossier pour le projet d’extension du réseau d’eau potable. Le dossier d’appel d’offres a été présenté par M. Cissé, représentant du bureau d’études IRC.

La date  du 26 novembre 2011 a été retenue pour la pose de la première pierre. Et le président de l4AIMF sera certainement présent. Le maire ne manquera pas de lui réitérer son invitation lors de l’assemblée générale prévue  fin octobre à EREVAN. 

Prenant la parole le maire a rappelé les excellentes relations qu’il entretient avec l’AIMF et précisé  que  chaque fois qu’il passait à  Paris,  il avait une réunion  de travail avec l’association  et que  lors de leur dernière réunion  pour des raisons de calendrier électoral,  il avait décliné l’invitation à la conférence d’Erevan prévue le 25 octobre. Mais comme les élections sont reportées le maire a confirmé sa participation. Il a aussi félicité M. Cissé et le bureau d’études  pour leur  travail  excellent  dont les partenaires  étaient satisfaits.

L’ensemble des conseillers municipaux  présents (Weli Ould  Khalifa, Sidi Ould Messoud, Mamadou Fatah Gaye, Werzeg, Hneid Fall, Ba Isma Kalidou , Mohamedou Ould. Ely, Oumar Ould. Mahmoud) et l’ancien secrétaire général, m. Mbodj El Hadj  ont apprécié  le travail et se sont félicité du démarrage du projet que la population attend avec impatience.  Ils ont adressé leurs remerciements à l’AIMF qui a toujours été à côté de la commune de Rosso pour de  nombreux projets qui ont tous réussi.
Sidi Ould Messoud a fait part de ses inquiétudes.  Non seulement le projet doit se brancher sur des ouvrages qui ne sont pas prévus à cet effet mais encore la route doit être élargie. Des facteurs dont il faut tenir compte dès maintenant pour éviter des désagréments futurs. Il a félicité le maire pour cette extension du réseau d’eau potable en rappelant que dans la zone, nombre d’habitants souffrent de maladies liées à l’eau.

M. Samba Ba  précisé que sa mission n’était  pas une mission de contrôle ou d’audit. Il a remercié le maire et dit toute la satisfaction de l’AIMF  qui constate que le chrono a toujours été respecté avec le Pr. Fassa Yerim à telle enseigne que l’AIMF contrairement à ses habitudes consent à débloquer des avances à la commune de Rosso.

 M. Cissé du bureau d’études IRC a répondu aux interrogations des uns et des autres.

Les conseillers municipaux présents et l’ancien secrétaire général se sont tous réjouis du travail accompli.

Le maire de Zouérate  qui n’était pas  présent à Rosso a néanmoins  eu une longue communication téléphonique avec M. Samba Ba.

Avec ce projet, le Pr. Fassa met à son actif une énième réalisation au service des résidents de sa commune. On se rappelle l’inauguration en novembre dernier  trois ouvrages :

-           la station d’eau potable de Breun qui alimente aussi  Tékech et Dieuk, 

-          La station de pompage pour l’évacuation des eaux à Rosso,

-          Le marché central de Rosso.

A quelques mois de la fin de leur mandat, le Pr. Fassa et son équipe affichent un bilan plus que positif. Reste à savoir si les rossossois auront la chance de voir le colonel  assurer un second mandat. Car le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec l’expérience qu’il a acquise au fil des ans et son carnet d’adresses bien fourni,   si M. Fassa était réélu, ce serait tout bénéfice pour Rosso.

Djigo Aboubakry

 

L’unicef donne des kits solaires à des mahadras et des rapatriés 10 juillet, 2011

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

imag0054.jpg

La mission de distribution (et d’installation) de kits solaire de l’Unicef en faveur de mahadras (écoles coraniques) et de sites de rapatriés se poursuit au Brakna après plusieurs jours au Trarza. La distribution des kits solaires entre dans le cadre du Programme éducation pour tous. L’Unicef répond notamment à une requête du Pr. Fassa Yérim, maire de Rosso en faveur de plus de 20 mahadras (écoles coraniques) de la commune et de plusieurs sites de rapatriés.

Le 4 juillet la mission s’était rendue avec Mme Diakhère Thièye première adjointe au maire et M. Mbodj El Hadj au PK 3, au PK 6 (rapatriés), au PK 9, à Dieuk, Tékech, Breun Gouyar puis Breun Darou (Mahadras).

La journée du 5 a été une véritable journée marathon : le technicien de l’Unicef est allé dans les localités situées à l’est de Rosso : Donghaye, Rosso Lycée, Garack, Taiba Maure, Tezaya, Chigara, Rabany, Thiambène. La délégation d’accompagnement a rebroussé chemin quand elle a atteint les limites de la commune et la mission a continué vers des localités plus éloignées comme Gani, Djolly, Keke dans la commune de Tékane.  

Le 6 juillet la mission a repris l’axe Rosso-Nouakchott  pour livrer et installer le matériel au PK 14-15, au PK 18-19, à Tounweïrat, à Bir Saada et enfin à Essaye Aleyat. Partout le chef de mission assisté par ses deux compagnons (Maouloud et Samba Diallo) a installé les kits au grand bonheur des bénéficiaires.

Dans toutes ces localités, la corvée du bois mort pour l’éclairage est finie. Les enfants des mahadras pourront désormais apprendre la nuit grâce à l’énergie solaire. L’Unicef contribue ainsi à l’atteinte des OMD et à la préservation de l’environnement.

Après le Trarza, la mission a poursuivi sa route vers le Brakna où d’autres sites attendent les kits solaires qui changeront leur vie.

Compte rendu : Djigo Aboubakry  (aboubakry_d@yahoo.fr)

1234567

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE