navigation

Journee de l’arbre: timide celebration a Ross 7 août, 2014

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

C’est a Hsey Eleyyat, localité proche de Rosso mais plutôt enclavée que la journée de l’arbre a été célébrée le 3 août. Un choix pour le moins peu judicieux. En effet Hsey Eleyyat est un campement plutôt vert avec une véritable foret de prosopis alors que la nouvelle ville de Rosso au PK 7 est dépourvue de végétation. Si la délégation de l’environnement n’a pas encore été inspirée pour planter des arbres dans la nouvelle ville, elle aurait pu profiter de l’événement pour combler les lacunes. Sans doute l’initiative n’est pas le propre de ses responsables actuels.
Pour en revenir a la journée du 3 août, c’est vers 11 heures sue le représentant du Wali, le HAKEM mouçaid, l’adjoint au maire et le secrétaire général de la commune ont bête conduit sur place par le responsable d’une structure locale de la Santé de la reproduction. Sur place quelques résidents du campement an toutes du délégué régional de l’environnement M. Tombo, attendaient sous une tente installée pour la circonstance. Après l’ouverture de la cérémonie par le représentant du Wali, le HAKEM et l’adjoint au maire ont pris la parole pour mon frère l’importance de l’événement. Par la suite le représentant du Wali, le HAKEM moucaid, l’adjoint au maire et le secrétaire général de la commune ont plante des arbres. Quelques dizaines de plantes fruitières ont été distribuées dans un désordre indiscibles aux résidents. Des plantes que la délégation – sensee lutter contre les sachets en plastique – fait pourtant pousser dans des sachets en plastique.
Djigo Aboubakry

Rosso: Signature d’un contrat entre la commune et le Japon 12 mars, 2014

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

Monsieur Jun Yoshida, Ambassadeur du Japon en Mauritanie, et Monsieur Sidi Mohamed Alioune Mohamed El Abd, Maire de Rosso ont procédé à la signature du contrat de don relatif au Projet d’Aménagement de l’Ecole Rosso PK7. Il s’agit d’un financement, offert par le Gouvernement du Japon au titre de l’Aide Japonaise Non-Remboursable pour les Projets Locaux (APL), à hauteur de trente-huit millions (38.000.000) d’Ouguiyas environ. Ce don permettra la construction de deux bâtiments scolaires composés de six salles de classes et de quatre latrines au sein de cette école. L’objectif de ce projet est d’offrir de meilleures conditions d’accueil aux 290 élèves régulièrement inscrits dans cet établissement scolaire et aussi améliorer les conditions de travail des enseignants et employés au service de l’école et des enfants. Les latrines aussi serviront à améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement, essentielles pour la bonne santé des écoliers. Ainsi, ce projet d’aménagement de l’Ecole Rosso PK7 contribuera à augmenter les performances scolaires des élèves de la Commune de Rosso et jouera un rôle important dans le domaine de l’éducation, véritable pilier du développement social et économique des Nations.

Allocution de son excellence Monsieur Jun Yoshida, ambassadeur du Japon en Mauritanie, a l’occasion de la cérémonie de signature du contrat pour l’aménagement de l’école Rosso PK7

Je suis très heureux aujourd’hui de visiter pour la première fois la magnifique ville de Rosso et de procéder à la signature du contrat de don pour le « Projet d’aménagement de l’Ecole Rosso PK7 », financé par le Gouvernement du Japon au titre de l’Aide Japonaise Non-Remboursable pour les Projets Locaux. Ce don, d’un montant d’environ trente-huit millions (38.000.000) d’Ouguiyas, permettra de construire deux bâtiments scolaires composés de six salles de classe et quatre latrines dans cette école. L’objectif de ce projet est d’offrir de meilleures conditions d’accueil aux 290 élèves régulièrement inscrits dans cette école et améliorer les conditions de travail des enseignants et employés au service de l’école. Les latrines aussi serviront à améliorer les conditions hygiéniques et sanitaires de l’école. Ce projet d’aménagement de l’Ecole Rosso PK7 contribuera à augmenter les performances scolaires des élèves de la Commune de Rosso et jouera un rôle important dans le domaine de l’éducation, véritable pilier du développement social et économique des Nations. Ainsi, ce projet correspond pertinemment aux principes globaux de la politique de Son Excellence Monsieur Mohamed OULD ABDEL AZIZ, le président de la République, qui a fait de la lutte contre la pauvreté une priorité. Enfin, j’émets le vœu, qu’avec la participation sérieuse des bénéficiaires, ce projet soit une réussite totale et qu’il atteigne les objectifs visés, afin de récompenser les efforts consentis de part et d’autre pour témoigner de la solidarité existante entre nos deux peuples. Je vous remercie.

(Source : cridem.org)

 

 

 

Investiture du maire : une belle page est tournée 11 février, 2014

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire
investiture
Album : investiture
passation de service
5 images
Voir l'album

Le nouveau maire de Rosso, Sidi Mohamed Ali Ould Mohamed El Abd dit  Sidi Diarra  a été investi le 22 janvier. C’était sous la supervision de M. Diallo Saydou Sall, DAPLP (Directeur des Affaires Politiques et des Libertés Publiques) et en  présence de M. Isselmou Ould Sidi, wali du Trarza, du Hakem de Rosso, des autorités sécuritaires et de plusieurs chefs de service de la ville.

La mairie a été très tôt  prise d’assaut par les populations venues assister à la cérémonie.

Après un entretien avec le maire entrant, le Professeur  Fassa Yérim a quitté la commune. Le maire sortant  a été longuement ovationné par le public au moment où il quittait la mairie. Du reste, le personnel de la mairie a tenu à lui faire un cadeau. En effet, au nom du personnel, Mme Diatou Sall lui a remis devant le public un superbe boubou que le maire a porté avec beaucoup de fierté. Un handicapé sur son fauteuil a pris la parole pour remercier le maire. M. Fassa  a salué le geste  du personnel qui lui allait droit au cœur avant de rappeler qu’il s’en allait très satisfait et de souligner que le nouveau maire pouvait compter sur lui.

Par la suite, le premier conseil municipal s’est tenu en présence des autorités avec pour ordre du jour l’élection des 5 adjoints au maire. El Wiam a présenté 5 candidats  tandis que l’UPR en a présenté 1.  En l’absence du ministre Bamba Ould Dramane, le candidat de l’UPR, Sidi Mohamed O Abdelhaye  ne pouvait compter que sur 8 voix. Ainsi  est-il passé à la trappe tandis que Wiam raflait tous les postes. A l’issue du vote le bureau municipal se présente ainsi :

1ère adjointe au maire : Mme Labaye Lamine Kane

2ème adjoint : M. Alpha Soulèye Ba,

3ème adjoint : Mme Minetou M. Sidi Bouye O. Ahmed Vall,

4ème adjoint : Boubacar baye Guèye Sarr,

5ème adjoint : Ahmed Abeid O. Abeid.

A l’issue du vote, le wali a pris la parole pour demander aux nouveaux conseillers municipaux de constituer une équipe soudée et d’oublier leur parti pour  œuvrer ensemble pour le bien de la commune. Il a également assuré que  l’administration ne ménagera aucun effort pour la réussite du conseil municipal.

Dans l’après midi du 24 janvier, la passation de service a eu lieu entre le Professeur Fassa Yérim et M. Sidi Diarra. Après une réunion ouverte aux 5 adjoints, les deux maires ont poursuivi leur entretien à huis clos pendant plus d’une heure avant que M. Sidi Diarra ne raccompagne son prédécesseur vêtu du boubou qui lui a été offert l’avant-veille. En prenant congé de son successeur, le maire sortant lui a réitéré sa disponibilité à l’accompagner dans sa tache. Une page est tournée dans la vie de la commune de Rosso. Une autre va s’ouvrir et le moins qu’on puisse souhaiter au nouveau maire et à son équipe, c’est de faire un bilan aussi positif que celui du Pr Fassa. Puisse Sidi Diarra écrire une autre belle page dans l’histoire de la commune.

La rédaction

Rosso : Une campagne à deux vitesses 18 novembre, 2013

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

La campagne a démarré à Rosso. Huit partis sont en lice pour les municipales:  El Wiam,  UPR,  AJD/MR,  RAVAH,  TEWASSOUL,  SURSAUT et ADEMA.

Tous ces partis briguent la commune de Rosso dont le maire sortant, le Professeur Fassa Yerim a été mis à l’écart par sa propre formation.

Parmi les 8 partis,  ont déployé des moyens considérables pour battre campagne. Des moyens qui auraient pu résoudre beaucoup de problèmes à Rosso. Mais l’on sait que ces deux partis regroupent les hommes du pouvoir actuel et les ex hommes du pouvoir. Rien d’étonnant à ce comportement de leur part. Les sommes colossales que l’UPR et El Wiam emploient pour la campagne représentent un investissement à récupérer sur le budget de la commune si jamais il leur revient de gérer la mairie.

Les autres partis dont le notre, ADEMA font du porte à porte en silence et tiennent un discours clair et cohérent aux populations: le dernier mot revient aux électeurs qui vont élire leurs conseillers municipaux et leurs députés pour les cinq ans à venir. Il faut donc faire un choix judicieux et choisir des hommes intègres dont le seul souci est l’épanouissement de la commune.

Rosso sous les eaux 25 septembre, 2013

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

L’hivernage tire à sa fin et les rossossois poussent un ouf de soulagement. La situation n’est pas comparable au calvaire vécu à Nouakchott mais  il y eu des périodes difficiles.

Plusieurs quartiers étaient complètement inondés et les commissions mises en place par le wali avec les 7 motopompes fournies par la commune et d’autres fournies par des institutions et sociétés comme la douane, Mpourié, SBM, etc ont sillonné les quartiers pour évacuer les eaux.

La commune avec plus de 25 motopompes a travaillé sans relâche tous les jours de la semaine dans plusieurs endroits de la ville : à l’Escale comme à Médine, Sattara et Demal Deuk.

Les deux stations de pompage d’Escale et de Sattara ont fonctionné pratiquement sans arrêt pour évacuer les eaux collectées dans les caniveaux vers le fleuve au sud et au-delà de la digue au nord. La mairie ne s’est pas contentée de fournir les motopompes ; elle a également assuré le ravitaillement en carburant à raison de 200 litres de gasoil par jour pendant 3 semaines au moins. Le résultat est concret. De nombreuses rues et avenues sont devenues praticables après quelques jours d’efforts.

 

 

 

12345...7

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE