navigation

Alerte à la frontière entre la Mauritanie et le Sénégal 1 avril, 2014

Posté par Aboubakry dans : actualités , ajouter un commentaire

29-03-2014 22:17 – Le fleuve Sénégal infranchissable depuis mardi dernier
Sud Quotidien -
L’apparition de
l’épidémie de fièvre
virale hémorragique
dénommée Ebola qui
sévit en République de
Guinée Conakry voisine,
a poussé la Mauritanie
a fermé depuis mardi
dernier ses frontières
avec le Mali mais aussi
le Sénégal , soit tout le
long du fleuve Sénégal , exceptés Rosso et Diama .
Depuis mercredi matin, les autorités mauritaniennes ont fermé tous les points
de passage situés le long du fleuve Sénégal sur 1 790 km, qui constitue la
frontière naturelle entre la Mauritanie et le Sénégal , excepté les points
d’entrée au niveau de Rosso et Diama .
Cette décision survenue mardi dernier dès les premières heures de la matinée,
a fait que la circulation au niveau des autres points de passage a été interdite
aux populations riveraines du fleuve. Du fait, le long de la vallée du fleuve, de
Bakel à Rosso en passant par Matam et Podor , aucune traversée n’a jusque-
là été acceptée sur les deux rives excepté les deux points cités.
Même au niveau  du poste de contrôle de Gourel Oumar Ly , village situé dans
la communauté rurale de Dabia (département de Matam ) qui fait face à Kaédi
une ville du sud de la Mauritanie , l’un des plus gros centres urbains du pays,
capital de la région du Gorgol , il est toujours interdit de traverser.
Une situation qui au fil des heures commencent non seulement à déboussoler
les voyageurs pris de cours mais aussi à impacter négativement sur le vécu
quotidien des populations de part et d’autre de la frontière.
Au niveau du poste de Matam , toutes les activités sont arrêtées, l’ambiance
habituelle qui caractérisait les lieux n’est plus de mise. Dans son ensemble,
c’est  le commerce de proximité particulièrement important entre les
populations sédentaires fondé sur les produits de subsistance qui en pâtit.
Rappelons tout de même que la décision des autorités mauritaniennes de
sécuriser  leur frontière  fait suite aux opérations de sécurisation déclenchées
par le Sénégal au niveau de  Ziguinchor , Oussouye et dernièrement, dans la
région orientale de Tambacounda. Tout comme d’ailleurs plusieurs pays de la
sous-région, on s’inscrit dans la dynamique de barrer la route au très mortel
virus de Ebola .
Sur le territoire guinéen, sur les 80 personnes qui ont contracté la maladie à
ce jour, au moins 59 sont mortes. Durant les derniers jours, la maladie s’est
propagée rapidement dans les  communautés de Macenta , Guéckédou , et
Kissidougou (sud) à la capitale, Conakry , renseigne-t-on.

Le président des Flam en tournée dans la vallée 31 mars, 2014

Posté par Aboubakry dans : actualités , ajouter un commentaire

Le président des FLAM en tournée dans la vallée
M. Samba Thiam président des FLAM effectue une visite de courtoisie dans plusieurs ionsites de rapatriés du Trarza et du Brakna. M. Samba Thiam accompagné notamment de MM. Wane Mamadou et Dilallo Aboubakry a fommencé sa tournée samedi 29 par le site de Rosso lycée.
Sur place, le chef du site Bocar Mbodj entouré de plusieurs rapatriés dont certains venus de Djolli, commune de Tékane a souhaite la bienvenue à la délégation.
Aprés avoir présenté l’assistance à ses hôtes, M. Bocar Mbodj a passé en revue les problèmes de son site avant de donner la parole à M. Samba Thiam. Ce dernier a expliqué les raisons de sa visite. Il s’agit notamment rencontrer et d’écouter les populations pour constater de visu la situation de nos compatriotes revenus du Sénégal âprès deux décennies d’exil. M. Thiam a expliqué que la situation des Noirs de Mauritanie ne fait que se dégrader. De la marginalisation, la communauté noire glisse vers l’exclusion. Aussi est-il and temps de s’unir pour définir une stratégie propre à mettre un terme à cela. Il ne s’agit pas selon M. Thiam de prendre les armess mais de prendre conscience de la situation et de se mobiliser pour la revendication de ses droits. M. Thiam a rappelé que ce combat est celui de chacun et fustigé l’attitude de ceux qui passent leur temps à se plaindre. On ne peut pas mener une lutte pour sa dignité ou pour sa communauté sans accepter de subir des désagréments comme les brimades’ la prison, la torture’ etc. M. Samba Thiam a fait état de sa rencontre avec le président Mohamed Ould Abdoul Aziz à qui il n’a pas manqué d’expliquer l’exclusion de la communauté noire de Mauritanie. M. Samba Thiam a tenu à souligner que les FLAM n’étaient pas en campagne mais que la tournée était juste une tournée de sensibilisation et de prise de contact.
Plusieurs rapatriés ont pris la parole pour féliciter le mouvement pour la lutte qu’il mène depuis plus de deux dècennies. Aprés une revue des difficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien, ils ont pour la plupart souligné que la place des dirigeants des Flam était ici dans le pays et non à l’extérieur: ‘un peuple a besoin de ses bergers pour l’orienter’ ont-ils ajouté.
Avant de cloturer la séance, M. Samba Thiam a remis une somme d,argent de la part de sa fille pour l,achat de fournitures scolaires aux élèves les plus nécessiteux du site. La délégation des Flam s’est ensuite rendue à Fass où elle a passé la nuit.
CR DJIGO ABOUBAKRY

Rosso: Le RPC renouvelle son bureau 12 mars, 2014

Posté par Aboubakry dans : actualités , ajouter un commentaire

Le RPC  (Réseau pour la Promotion de la Citoyenneté) réseau local de Rosso vient de renouveler son bureau suite à l’assemblée générale tenue fin février 2014 à Rosso.  Sur les 15 organisations que compte le RPC, 12 (majorité confortable) étaient présentes ;   après la présentation de la démission du bureau sortant, l’assemblée générale a mis sur pied un comité de désignation. C’est  ce comité qui a proposé un bureau approuvé  a l’unanimité par les douze organisations présentes. Le nouveau bureau est composé ainsi :

Président : Tijani Sidi Mohamed Soueilim

Vice présidente : Oumkelthoum Mohameden

Chargé de la communication : Yacoub Lebkem

Chargée des relations extérieurs : Codou Oumar Diagne

Trésorier : Fofana Amadou Samba

Le bureau sortant, présidé par Mme Dieynaba Diallo a été félicité pour son dévouement par le nouveau président Tijani Sidi Mohamed Soueilim  qui entend continuer le travail pour la perennité du RPC.

Rappelons que le RPC qui œuvre pour la bonne gouvernance a défini un plan d’action  articulé autours de quatre points.

-          Restitution et consolidation des capacités du conseil municipal et des organisations de la société civile,

-          La promotion du civisme,

-          La promotion et le contrôle citoyen de l’action publique,

-          Le développement grâce à un partenariat au niveau national et international.

A noter  que le RPC qui œuvre pour la bonne gouvernanceest composée de quinze organisations et a déjà organisé plusieurs ateliers de formation au cours des deux dernières années sur diverses thématiques de développement.( Budget, communication, décentralisation, plaidoyer, PDC, etc).

 

Mauritanie : Liste complète des membres du gouvernement de Moulaye Ould Mohamed Laghdaf 15 février, 2014

Posté par Aboubakry dans : actualités,LU POUR VOUS , ajouter un commentaire

 

Mauritanie : Liste complète des membres du gouvernement de Moulaye Ould Mohamed Laghdaf    dans actualités conseils_ministres_aziz_new 

Après une semaine d’attente, la liste du gouvernement dirigé parMoulaye Ould Mohamed Laghdaf a été communiquée ce matin vers 11 heures sur la Télévision de Mauritanie (TVM).

Voici la liste des membres du gouvernement de Moulaye Ould Mohamed Laghdaf.

Sidi Ould Zein : ministre de la Justice
Ahmed Ould Teguedi : ministre des Affaires étrangères et de la Coopération
Ahmed Dey Ould Mohamed Radhi : ministre de la Défense

Mohamed Ould Ahmed Salem Ould Mohamed Rare : Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Sidi Ould Tah : Ministre des affaires économiques et du développement

Thiam Diombar : Ministre des Finances

Ahmed Ould Neini : ministre des Affaires islamiques et de l’enseignement originel.

Mohamed Ould Khouna : Le ministre du Pétrole et de l’énergie et des mines.

Sidi Mohamed Ould Maham : Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement

Ismail Bedde Ould Cheikh Sidiya : ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle et de technologies de l’information et de la communication.

Naha Mint Mouknass : ministre du Commerce ,de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme.

Sydina Aly Mohamed Khouna: Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la modernisation de l’administration.

Ahmedou Ould Haddemin Ould Jelvoune : ministre de la Santé

Nany Ould Chrougha: Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime

Dr Fatima Habib : ministre de l’Urbanisme de l’habitat et de l’aménagement du territoire

Brahim Mbareck Ould Mohamed Mokhtar : Ministre du Développement Rural.

Yahya Ould Haddemin : ministre de l’Equipement et des Transports

Ahmed Salem Ould El – Beshir : ministre de l’hydraulique et de l’assainissement.

Ba Ousmane: ministre de l’Education nationale

Bekkaye Ould Abdel Malick : ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Fatima Fall Mint souwena : ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports

Lemina Mint Momma : Le ministre des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille .

Amedy Camara : ministre de l’Environnement et du développement durable.

Diallo Mamadou Bathia : Ministre Secrétaire Général du Gouvernement.

Mekfoula Mint Legatt : ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères chargé du Maghreb et les Affaires africaines.

Awa Tandia : ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères chargé des Mauritaniens de l’étranger.
Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence www.cridem.org

 

Source : cridem.orf

Les grands défis du Sahel, au centre d’un sommet régional à Nouakchott !

Posté par Aboubakry dans : actualités,LU POUR VOUS , ajouter un commentaire

source : cridem.org

Les grands défis du Sahel, au centre d’un sommet régional à Nouakchott ! dans actualités africaa_n1_logo_new  5 chefs d’états sahéliens se retrouvent ce dimanche dans la capitale mauritanienne. Objectif : chercher ensemble à trouver des solutions adéquates aux nombreux problèmes économiques, sociaux et sécuritaires auxquels font face leurs pays respectifs.

Ces grands défis interpellent les présidents malien, Ibrahim Boubacar Keita, burkinabé Blaise Compoaré, nigérienMouhamadou Youssouffou, tchadien Idriss Deby Itno et le président Mohamed ould Abdela Aziz, récemment porté à la tète de l’Union Africaine pour un mandat d’un an.

Au chapitre économique, les présidents nigériens et mauritaniens, ont lancés il a moins de deux mois, un projet de création d’une compagnie de transport aérien ce sera un pas décisif sur la voie de l’intégration, même si la réalisation du projet s’annonce laborieuse.

A Nouakchott, l’initiative mauritano-nigérienne ne passera pas inaperçue. Elle sera proposée aux autres pays. Mais le volet sécuritaire constitue incontestablement le sujet vedette. La prolifération des groupes terroristes intégristes, le trafic d’armes et des stupéfiants, exposent le sahel à tous les dangers et à l’instabilité.

Le mali continue de payer un lourd tribut d’une telle situation. L’opération serval menée par la France depuis l’année dernière, est loin très loi même d’avoir enrayé la monté de l’intégrisme et de la violence dans ce pays. Il y a moins de 72H, plusieurs roquettes ont été lancées sur la ville de Gao. Un acte revendiqué par le MUJAO. Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest.

La force de l’ONU qui doit prendre le relais de l’armée française, tarde à se mettre en place. Le terrorisme a frappé la Mauritanie à maintes reprises et le Niger aussi. C’est peu dire combien sont multiples et complexes, les défis securitaires auxquels, les 5 pays sahéliens, sont confrontés.

Africa N°1Nouakchott, Salem Mejbour Salem via crdem.org

12345...11

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE