navigation

Le président des Flam en tournée dans la vallée 31 mars, 2014

Posté par Aboubakry dans : actualités , trackback

Le président des FLAM en tournée dans la vallée
M. Samba Thiam président des FLAM effectue une visite de courtoisie dans plusieurs ionsites de rapatriés du Trarza et du Brakna. M. Samba Thiam accompagné notamment de MM. Wane Mamadou et Dilallo Aboubakry a fommencé sa tournée samedi 29 par le site de Rosso lycée.
Sur place, le chef du site Bocar Mbodj entouré de plusieurs rapatriés dont certains venus de Djolli, commune de Tékane a souhaite la bienvenue à la délégation.
Aprés avoir présenté l’assistance à ses hôtes, M. Bocar Mbodj a passé en revue les problèmes de son site avant de donner la parole à M. Samba Thiam. Ce dernier a expliqué les raisons de sa visite. Il s’agit notamment rencontrer et d’écouter les populations pour constater de visu la situation de nos compatriotes revenus du Sénégal âprès deux décennies d’exil. M. Thiam a expliqué que la situation des Noirs de Mauritanie ne fait que se dégrader. De la marginalisation, la communauté noire glisse vers l’exclusion. Aussi est-il and temps de s’unir pour définir une stratégie propre à mettre un terme à cela. Il ne s’agit pas selon M. Thiam de prendre les armess mais de prendre conscience de la situation et de se mobiliser pour la revendication de ses droits. M. Thiam a rappelé que ce combat est celui de chacun et fustigé l’attitude de ceux qui passent leur temps à se plaindre. On ne peut pas mener une lutte pour sa dignité ou pour sa communauté sans accepter de subir des désagréments comme les brimades’ la prison, la torture’ etc. M. Samba Thiam a fait état de sa rencontre avec le président Mohamed Ould Abdoul Aziz à qui il n’a pas manqué d’expliquer l’exclusion de la communauté noire de Mauritanie. M. Samba Thiam a tenu à souligner que les FLAM n’étaient pas en campagne mais que la tournée était juste une tournée de sensibilisation et de prise de contact.
Plusieurs rapatriés ont pris la parole pour féliciter le mouvement pour la lutte qu’il mène depuis plus de deux dècennies. Aprés une revue des difficultés auxquelles ils sont confrontés au quotidien, ils ont pour la plupart souligné que la place des dirigeants des Flam était ici dans le pays et non à l’extérieur: ‘un peuple a besoin de ses bergers pour l’orienter’ ont-ils ajouté.
Avant de cloturer la séance, M. Samba Thiam a remis une somme d,argent de la part de sa fille pour l,achat de fournitures scolaires aux élèves les plus nécessiteux du site. La délégation des Flam s’est ensuite rendue à Fass où elle a passé la nuit.
CR DJIGO ABOUBAKRY

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE