navigation

Rosso : Une campagne à deux vitesses 18 novembre, 2013

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , trackback

La campagne a démarré à Rosso. Huit partis sont en lice pour les municipales:  El Wiam,  UPR,  AJD/MR,  RAVAH,  TEWASSOUL,  SURSAUT et ADEMA.

Tous ces partis briguent la commune de Rosso dont le maire sortant, le Professeur Fassa Yerim a été mis à l’écart par sa propre formation.

Parmi les 8 partis,  ont déployé des moyens considérables pour battre campagne. Des moyens qui auraient pu résoudre beaucoup de problèmes à Rosso. Mais l’on sait que ces deux partis regroupent les hommes du pouvoir actuel et les ex hommes du pouvoir. Rien d’étonnant à ce comportement de leur part. Les sommes colossales que l’UPR et El Wiam emploient pour la campagne représentent un investissement à récupérer sur le budget de la commune si jamais il leur revient de gérer la mairie.

Les autres partis dont le notre, ADEMA font du porte à porte en silence et tiennent un discours clair et cohérent aux populations: le dernier mot revient aux électeurs qui vont élire leurs conseillers municipaux et leurs députés pour les cinq ans à venir. Il faut donc faire un choix judicieux et choisir des hommes intègres dont le seul souci est l’épanouissement de la commune.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE