navigation

Rosso : Une campagne à deux vitesses 18 novembre, 2013

Posté par Aboubakry dans : Commune de Rosso , ajouter un commentaire

La campagne a démarré à Rosso. Huit partis sont en lice pour les municipales:  El Wiam,  UPR,  AJD/MR,  RAVAH,  TEWASSOUL,  SURSAUT et ADEMA.

Tous ces partis briguent la commune de Rosso dont le maire sortant, le Professeur Fassa Yerim a été mis à l’écart par sa propre formation.

Parmi les 8 partis,  ont déployé des moyens considérables pour battre campagne. Des moyens qui auraient pu résoudre beaucoup de problèmes à Rosso. Mais l’on sait que ces deux partis regroupent les hommes du pouvoir actuel et les ex hommes du pouvoir. Rien d’étonnant à ce comportement de leur part. Les sommes colossales que l’UPR et El Wiam emploient pour la campagne représentent un investissement à récupérer sur le budget de la commune si jamais il leur revient de gérer la mairie.

Les autres partis dont le notre, ADEMA font du porte à porte en silence et tiennent un discours clair et cohérent aux populations: le dernier mot revient aux électeurs qui vont élire leurs conseillers municipaux et leurs députés pour les cinq ans à venir. Il faut donc faire un choix judicieux et choisir des hommes intègres dont le seul souci est l’épanouissement de la commune.

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE