navigation

Projet Branding OMVS : ASF en tournée au Trarza 3 décembre, 2012

Posté par Aboubakry dans : actualités , ajouter un commentaire

Assistance Sans Frontière (ASF) l’Ong pilotée par M. Mohamed Ely Brahim dit Dina entend s’impliquer pour mieux faire connaître les réalisations de l’OMVS. 2paulé par le consultant sénégalais Amadou Diallo, M. Dina a réuni le 1er décembre plusieurs journalistes pour les sensibiliser sur le projet Branding OMVS.

Le 2 décembre après les visites de courtoisie à la Wilaya, à la délégation régionale de l’action sociale, à la direction régionale de l’enseignement, à la Commune, à la SONADER et à la délégation régionale du développement rural, la mission a emprunté l’axe de Keur Macène pour aller sur le terrain.

Première étape l’axe hydraulique de Gouere à 25 km à l’ouest de Rosso. L’OMVS est intervenu pour le curage et le faucardage de l’axe ainsi que le colmatage des brêches. Les travaux ont été effectués sur 12 km et ont permis d’irriguer 2000 ha. Il a fallu louer une pelle amphibie. Les bénéficiaires (agriculteurs, éleveurs et pêcheurs) sont tous satisfaits. Un agriculteur nous a confié que grâce à ces travaux il exploite désormais 200 ha contre 30 auparavant. Les éleveurs ont un abreuvoir à leur disposition tandis que pour les pêcheurs l’axe est accessible avec la disparition du typha. Ils aimeraient que les mêmes travaux soient effectués sur le coté droit de l’axe.

Deuxième étape, Kraa Brahima où les mêmes travaux ont été effectués. Un périmètre  aménage  s’étend jusqu’à Awlil à près de 30 km.  L’enveloppe pour ces deux réalisations s’élève à 800.000.000 d’UM.

Après une escale à Keur Macène, la mission s’est rendue à Birette où une station de pompage et de traitement a été réalisée. Avec un château d’eau de 80 m3 la station alimente trois villages (Birette, Bden et Ndiago) avec une population de plus de 9.000 habitants. Trois villages qui selon M. Habib Ould Bah du comité local de gestion sont désormais a l’abri de maladies hydriques comme la bilharziose ou le choléra –en 2005). Avec l’eau disponible et en quantité suffisante, le maraîchage est devenu possible dans la zone à la grande satisfaction des habitants du terroir. Les éleveurs disposent aussi d’un abreuvoir.

Une visite au barrage de Diama a clôturé le programme de la journée. Après le département de Keur Macène, la mission s’est rendu le  3 décembre dans la zone de Rkiz.

 

 

 

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE