navigation

Hommage à Sall Kalidou 29 novembre, 2012

Posté par Aboubakry dans : opinion , ajouter un commentaire

Adieu ! Loyal

Un homme s’en est allé. Hélas, pour de bon ! Un homme que j’ai connu avant d’être sûr de me connaître personnellement. Un homme d’une loyauté et d’un équilibre déconcertants. Cet homme, c’est mon ami Kalidou Sall. Quand en 1969 et en octobre précisément j’ai connu les vertus de Sall Kalidou, Kals pour les intimes, j’ai immédiatement sympathisé avec lui et il ne m’a jamais déçu. Il était honnête, débonnaire et d’une prodigalité exceptionnelle.

A ses enfants, notamment Kinzé et Hawati, à son épouse qui n’est pas moins loyale que lui, à ses frères, sœurs,  neveux et cousins que j’ai connus particulièrement, à ses amis, à moi-même j’adresse mes condoléances les plus attristées.

A la loyauté qui a perdu celui qui l’a entretenue pendant sa courte vie, j’adresse mes condoléances  et je recommande du courage, beaucoup de courage.

Sall Kalidou n’a pas vécu longtemps mais à défaut d’être longue, sa vie a été large et bien gérée.

Lui et à nos amis communs et compagnons d’études qui l’ont précédé, comme feu Dieng Samba Laobé,  feu Ba Mamadou Diadel,  feu Mohamed Ould Bouthiah,  feu Daouda Mbégniga j’implore Dieu Tout Puissant  de les accueillir dans Son Saint Paradis.

Nous vous rejoindrons chers amis. Maigre consolation, mais consolation tout de même.

Inna Lillahy wa inna ileyhi Rajioune.

Ely Ould Meïdah

12

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE