navigation

De A à Z 11 octobre, 2007

Posté par Aboubakry dans : De A à Z , ajouter un commentaire

De A à Z par Tabane S comme Sensible.  Il y a des sujets sensibles. La semaine dernière notre chronique a abordé quatre questions, entre autres, l’enseignement des matières scientifiques  en Français et celui des matières littéraires  Arabe, l’enseignement des langues nationales. Ce sujet justement est un sujet sensible auquel quelques compatriotes ont réagi, parfois avec passion. Il est vrai que dans la chronique il y avait un mot au moins qui choquait: ‘extrémiste’. Honnêtement je reconnais que le terme peut être choquant même si en l’employant je n’avais aucune intention de blesser qui que ce soit. ‘Errare humanum est’ dit l’adage latin. Je retire donc ce terme ‘extrémiste’ et je fais ici mon ‘mea culpa’. Ceci dit l’idée que je défendais est qu’il est nécessaire d’enseigner les langues nationales comme langues afin que les élèves au terme de leur cursus, soient capables de produire toutes leurs connaissances dans leur propre langue. Ceci permettrait non seulement de préserver notre culture mais encore d’intégrer efficacement les connaissances scientifiques d’où qu’elles viennent. S comme Séminaire. Le dernier séminaire organisé par le MEN a été littéralement boycotté par les professeurs. Motif: aucun perdiem n’était prévu. A Rosso sur plus de cinquante professeurs concernés, il n’y a eu que six présents. A Nouakchott, les professeurs sont venus malgré eux de crainte d’être mutés ailleurs. Dans les autres régions le boycott est général sauf parait-il à Aïoun. Les nouvelles autorités ont apparemment décidé que pour les séminaires qui contribuent au renforcement des capacités il n’y a plus de rémunération. C’est logique mais les professeurs n’ont pas voulu comprendre cela comme ça d’autant plus que les participants aux derniers séminaires sur le même sujet ont été payés. S comme Salaires. Les salaires n’ont pas bougé depuis l’arrivée des nouvelles autorités. Cela a été rappelé au ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’emploi lors de la commémoration du quarantième anniversaire de la fonction publique. Pourtant les prix eux ne cessent de flamber surtout avec le Ramadan. Quand aurons nous un état fort qui puisse contrôler nos commerçants et les rappeler à l’ordre?  aboubakry_d@yahoo.fr 

Trouvez votre notice ... |
Subversif |
passionbulgarie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ECOLE NORMALE DE FILLES D'O...
| La vie secrète des cactées
| RENNES STREET STYLE